27-28 AVRIL 2021 – STRASBOURG – ASSEMBLEE GENERALE DE LA CONFERENCE DES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES (OING) DOTEES DU STATUT PARTICIPATIF AUPRES DU CONSEIL DE L’EUROPE

by May 8, 2021

Le nouveau règlement adopté par la conférence des OING en décembre qui doit faciliter la participation de la société civile avec le Conseil de l’Europe a été mis en œuvre avec les élections des présidents, vice-présidents et membres de la commission permanente qui coordonne le travail des OING. La conférence sert de plate-forme pour interagir avec le Conseil de l’Europe pour atteindre ses objectifs. Elle promeut également la démocratie participative, la citoyenneté active et la liberté d’association.

Ont ainsi été élus en qualité de président Gerhard ERMISCHER, déjà très impliqué au sein de la conférence, en qualité de vice-présidents Geneviève LALOY et Christophe SPRENG ainsi que 8 nouveaux membres de la commission permanente.

7 comités ont été mis en place qui ont pour missions de fournir un espace de discussion et de recherche sur une question particulière pertinente au regard des travaux des organes du Conseil de l’Europe et de préparer des rapports sur leurs conclusions ainsi que, le cas échéant, des projets de déclarations, recommandations et de résolutions. Les comités créés vont œuvrer dans les domaines suivants : – dialogue interreligieux et interconvictionnel, – action pour les droits sociaux, – environnement, changement climatique, patrimoine, santé, – crise environnementale et sanitaire, – droits humains et intelligence artificielle, – droits des enfants, – droits des personnes migrantes.

L’assemblée générale a également mis en place le comité de vérification et de litiges ainsi que le comité d’appel chargé de statuer sur les recours formés contre les conclusions et recommandations relatives au code de conduite de la conférence et dans lequel Jean-Jacques KUSTER a été désigné.

Une recommandation a été adoptée par la conférence sur l’accès pour tous aux services sociaux et médico-sociaux : un tremplin pour sortir de la pauvreté.

De nombreuses OING ont fait état d’une situation dégradée des droits humains dans plusieurs pays comme la Turquie, la Russie, la Pologne, de remise en cause de l’état de droit. C’est un point de vigilance de la conférence des OING qui ne restera pas sans réagir.

La directrice de la démocratie au sein du Conseil de l’Europe, Madame Snezana Samardzic-Markovic  a invité les OING à s’inscrire dans les priorités du plan d’action du Conseil de l’Europe.

https://www.coe.int/fr/web/ingo/home

Jean-Jacques KUSTER représentait l’EUR.